• "" Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

                                                                             « Ô BISKRA, une enfance algérienne »

     

    « Ô BISKRA, une enfance algérienne » est le titre du roman paru dernièrement – juin 2010 - Récit (broché) - aux éditions : Balland. C’est un roman de : Pierre Philippe Barkats camarade d’enfance de : J.M.G. Le Clézio ,ancien de Biskra : Prix Nobel de Littérature. C’est un livre de 258 pages avec beaucoup d’illustrations en noir et blanc. Il est préfacé par le romancier marocain : Tahar Ben Jelloun. Pierre Philippe Barkats est né en 1954 à Biskra, il habitait au 10 de la rue Laurent. Dans son roman il raconte son enfance et nous parle de l’ancien casino de Biskra, entre autres.
    Biskra est une ville du Sud – Est algérien dénommée la Nice algérienne.                                                                                  C’est l’antique VESCERA du temps des romains.                                                                                                                    Elle est aussi le théâtre de la dernière œuvre de : Jules Verne : « L’envahissement de la mer», inspiré du projet de la «  MER INTÉRIEURE », de l’ancien plan de Constantine. 

                                             =======================================

    * Pierre Philippe BARKATS habitait la rue LAURENT qui donnait vers  le boulevard  CARNOT et l'entreprise RODARI direction sud, le jardin publique côté nord. Il était le voisin de MAÏQUES et de Kamel  GOURARI, sunommé :Henrico MATHIAS.

          ======================================================================================

     

    Le Mot de l'éditeur : «  Ô Biskra, une enfance algérienne »

    Le petit Pierre a vécu l’Algérie française et la décolonisation. Très jeune, il a entendu De Gaulle s’exprimer sur l’Algérie, peuplée de « Français à part entière et dotés des mêmes droits et des mêmes devoirs ».
    Le petit Pierre raconte son enfance en Algérie, se souvient de la ville où il a grandi, Biskra, un lieu d’une beauté ensorcelante. Cette histoire bouleversante, empreinte de nostalgie et de traumatismes de guerre, n’est autre que l’histoire de Pierre-Philippe Barkats, l’auteur.

    Tous deux enfants de Biskra, amis et exilés, l’auteur et Jean-Marie Le Clézio discutent :
    – Et toi, dit J.M.G. Le Clézio, tu retournerais à Biskra ?
    – Non
    – Tu devrais écrire sur Biskra, Pierre. La guerre d’Algérie n’a pas fini de nous troubler.

    Inspiré par l’œuvre de son ami Le Clézio, ce texte pose la question de l’exil et de l’identité. Pierre-Philippe Barkats décide de retranscrire les images qui l’obsèdent depuis 50 ans. Il remonte le temps, les souvenirs refont surface : la guerre d’Algérie, les dattiers qu’il a plantés avec son frère, le henné des femmes, les visites chez les grands-parents, le cinéma, les habitants de Biskra…
    Il revisite en pensée cette ville où il a vu le jour, retourne sur sa terre natale, l’Algérie de son enfance
    .

    Ce témoignage très documenté, parsemé de photographies personnelles, sur fond de guerre d’Algérie, nous parle de vies perdues au fond du Sahara, de déracinement et d’amour.
    À la manière d’Un sac de billes de Joseph Joffo, ce texte montre la dureté de la guerre vue par un enfant.         Avec une tension narrative extraordinaire, ce récit jalonné de souvenirs, aborde les souffrances d’un peuple immigré, meurtri par la guerre d’Algérie, arraché à son milieu d’origine. La voix du petit Pierre rejoint celle de tous les déracinés rongés encore aujourd’hui par ce conflit.

                                                                                                    

                                                                                                                                      LE VESCERIEN

                                                         ====================================

    Lien:  http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20100701.BIB5393/l-039-enfant-de-biskra.htmlhttp://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20100701.BIB5393/l-039-enfant-de-biskra.html

                                                         ====================================

    Ex Président algérien BEN BELLA et Pierre Philippe BARKATS

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

     Pierre Philippe Barkats et Jean-Marie Le Clézio qui l'avait encouragé à écrire ce livre.

     

     

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

    De J.M.G Le Clézio à I.M.PEI en passant par Welinski,Jim Shéridan(my left foot), autant de rencontres déterminantes pour l'écriture de "Ô BISKRA...."

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

    La visite à Biskra du président français Charles DE GAULLE, en 1960, fait partie des souvenirs de notre Auteur BARKATS

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

     BARKATS et I.M. PEI qui est considéré par les Chinois , l'Amérique où il vit, la France et d'autres pays comme le premier architecte du monde ( en Chine, son nom figure dans le dictionnaire)

    Ici, PEI s'adresse à l'Auteur de Ô BISKRA:

    "Tout vient du désert, même mes  pyramides du Louvre."

    ""  Ô Biskra-UNE ENFANCE ALGERIENNE "

     

     LE VESCERIEN

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :