•                            

    Permettez-moi de vous offrir, ô vous qui passez par ce chemin de traverse! un couple de guêpiers de chez nous . Oiseaux qui, jusqu'à ce jour, me font rêver.

    =====================================================================================                          

    Connaissance des Arts..

    Avant Première : Eric Delpont parle de l'exposition « Biskra, sortilèges d'une oasis » à l'IMA

    http://www.artactu.com/spip.php?page=article-syndic&ids=29766http://www.artactu.com/spip.php?page=article-syndic&ids=29766

    https://youtu.be/Fw4hQNHzN08https://youtu.be/Fw4hQNHzN08

    Connaissance des arts

    Connaissance des arts:https://www.connaissancedesarts.com/evenement/biskra-reine-du-desert/

     Voir aussi: Blog de :Christian Sorand,  un Biskri qui fait honneur à sa ville.

    https://chrismate.blogspot.com/2016/12/biskra-reine-des-ziban.html?showComment=1485980990293#c7850575158432788921


    votre commentaire
  • Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

    ===========================================================

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

     

     

     

     

    MOHAMED BALHI REVIENT SUR « LA BATAILLE DE ZAATCHA DE 1849 »

    Journaliste, écrivain et essayiste, Mohamed Balhi a animé, cette après-midi à la salle des conférences de la Maison de la culture Ridha Houhou de Biskra un « Café littéraire » organisé par l’Association Mosaïque. Il a présenté son livre « ZAATCHA 1849 ; l’insurrection des Ziban » dans lequel il revient sur une des plus terribles batailles livrée par les algériens contre l’armée coloniale française dans la région de Biskra. « Cet événement historique n’est pas une génération spontanée. Il trouve ses racines dans les soubresauts de la politique, de l’économie et du désir d’une certaine classe politique française de l’époque d’initier en Algérie une colonisation de peuplement et de mâter toutes formes de résistance des autochtones par l’utilisation de moyens militaires et d’actes sanguinaires. L’insurrection des Ziban avait une dimension nationale. Pour dissuader les populations de se révolter contre l’ordre colonial, les généraux français ont ordonné de détruire le Ksar de Lichana et de couper les têtes des chefs de la révolte ; Cheikh Bouziane, son fils et le chef de guerre Dharkaoui et de les exposer sur des pics avant de les expédier à Paris. La demande du retour des crânes de ses héros algériens doit être une demande de la société civile algérienne. Il est impératif que nous écrivions le « Récit national » car une société sans repères historiques et référentiels est vouée à la désintégration et au néocolonialisme. », a-t-il dit en substance devant un auditoire fort intéressé par le thème de cette rencontre.

                                                                                                                            Hafedh  MOUSSAOUI

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

     

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

     

    Deuxième  Café Littéraire de l' Assocition Culturelle " MOSAÏQUE " de: BISKRA.

                                                                                                                                      LE  VESCERIEN


    votre commentaire
  •                  C'est le poète, nouvelliste et romancier :  Mohamed Laïd  ATHMANI qui ouvre la voie.

                            Les anciens étaient là, ce jour-là!  Les fidèles à la Culture et à l'homme aussi!

                                                                      L'auditoire était mixte.

                                             "" La Culture n'a pas à être le monopole de certains!

                                                         La Culture ne doit pas être monopolisée!  ""  

      martèle-t-il à qui voulait bien l'entendre ou à qui voulait bien le comprendre.

    La presse, sous la plume de : M.  HAFEDH  MOUSSAOUI du quotidien national " EL-WATAN"  titre, et à juste titre:

                                 "" MOHAMED LAÏD ATHMANI SE FÂCHE CONTRE LES CENSEURS ""

    Voir:  EL- WATAN  du: 06/11/2016.   http://www.elwatan.com/regions/est/biskra/mohamed-laid-athmani-se-fache-contre-les-censeurs-06-11-2016-332330_131.php

     Premier Café  Littéraire de l' Assocition  Culturelle  " MOSAÏQUE "  de:  BISKRA.

     

                                                                                                                                        LE VESCERIEN

     

     

     


    votre commentaire
  • INVITATION

     

    INVITATION

     

    INVITATION


    votre commentaire
  •                     Philippe MAÏQUES

                            À :     M.L.A

    Aujourd’hui : 16/05/2014  à 6h48 AM

                              Bonjour,
    Je viens d'apprendre que Paul Pizzaferri avait été à nouveau opéré du cœur au mois d'avril (il l'avait déjà été par le même cardiologue de Monaco, recommandé par le professeur Carpentier, père du cœur artificiel, qui avait exercé à l'Hôpital Lavigerie durant son service militaire); après un séjour de 3 semaines en maison médicale, près de Nice, il séjourne maintenant dans une autre maison médicale près de chez lui, à Mougins.
    Je l'ai appelé au téléphone hier pour prendre de ses nouvelles et si sa voix n'était pas trop assurée il m'a quand même dit être passé près du dernier voyage mais que le cardiologue de Monaco avait très bien réussi l'opération; les risques encourus en ne se faisant pas opérer ou en passant sur le billard faisaient maintenant partie du passé et qu'il se sentait beaucoup mieux côté respiratoire et côté rénal; je pense que l'appel téléphonique d'un ancien Biskri lui a fait plaisir et si vous voulez en faire autant pour lui prouver que les Biskris ne l'ont pas oublié vous pouvez le faire au:
    04 97 16 63 76 , de préférence en fin de matinée ou en milieu d'après-midi.
    Petit rappel aussi à ceux qui ne m'ont pas encore répondu pour les retrouvailles à la Grande Motte.
    Bonne journée  

      Amicalement             

        Philippe.  

    =====================================================

    Je rappelle à tous les BISKRIS/VESCERIENS l’offrande                                                                                                                       

    de notre Cher Pizzaferri à sa ville BISKRA/VESCERA                                                                                                                            

    et à tous les Biskris.                                                                                                                                                                                     

    Prions donc tous pour que Dieu le protège et allège son mal.                                                                                                                                                                                                                                              


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique