• Biskra: au gré des souvenirs

     

     TITRE: Biskra: au gré des souvenirs


    Collection "Mémoire de notre temps"

    Auteur: Martine Fuchs

    Éditeur: Mémoires de notre temps, 2005

                                      ========================================================

    Quel BONHEUR! 

    Quel jour heureux !

    Quel jour béni !

    Pour nous, pour elle aussi !

    Pour les anciens qui demeurent toujours:

    Hommes d' Honneur et, malgré tout, toujours debout !

    Martine DUBOIS, née: FUCHS est parmi nous à Biskra, sa ville bien aimée

    Hé bien qu'elle soit remerciée d'avoir eu confiance en ses Frères

    Et d'être enfin, chez nous, chez elle, revenue.

                          LE VESCERIEN qui vous aime tous bien.                 Le-23/04/2016                      ========================================================

     

    Biskra: au gré des souvenirs

    Biskra

    Émouvant retour au pays pour Martine Dubois

    Née à Constantine en 1940 et ayant grandi, vécu et travaillé en tant qu’institutrice à Zéribet El Oued et à Biskra jusqu’en 1967, année où elle est définitivement partie s’installer en France avec son mari, Martine Dubois, née Fuchs, n’a jamais oublié la reine des Ziban et les années de bonheur qu’elle y a passées.

    Pour immortaliser ses souvenirs, elle a écrit un beau livre, Biskra au gré des souvenirs, illustré de superbes photographies de l’époque. Un livre qu’elle a présenté, vendredi dernier, à Biskra, à l’occasion d’une visite touristique en Algérie qu’elle effectue avec sa fille, elle-même née à Biskra. «Je suis une Biskrie de cœur et de famille puisque ma grand-mère y est née. Je suis la petite-fille de Mme Roigt, qui tenait une librairie tabacs-journaux rue Berthe.

    J’ai voulu écrire ce livre pour mes enfants afin qu’ils connaissent cette ville mythifiée et toutes ses spécificités à travers mes souvenirs et ceux de ma famille. L’Algérie me manque plus en vieillissant que quand j’étais jeune. Je suis stupéfaite et hyper émue par l’accueil chaleureux et la bonté des gens de Biskra», a-t-elle confié.

    A propos des événements de la guerre d’Algérie ayant mené au schisme entre les deux communautés et au départ en masse des pieds-noirs vers l’Hexagone, cette auteure pense que l’OAS a mis la terre à feu et à sang, mais aussi que des atrocités ont été commises des deux côtés. «Ma famille n’a jamais été touchée et notre départ n’était pas un acte militant ou politique», explique-t-elle en prônant l’apaisement des relations entre l’Algérie et la France «unies qu’elles sont par des relations historiques et humaines encore vivaces», pense-t-elle.

    Organisée par le comité des fêtes de la ville de Biskra, sur une proposition de Mohamed Slimani, militant infatigable de l’amitié entre les peuples et le développement d’une culture universelle, cette rencontre littéraire, qui s’est déroulée à la salle des conférences de la maison de la Culture Réda Houhou, s’est transformée en un moment d’émouvantes retrouvailles entre Martine, qui n’a pu retenir ses larmes, et ses anciens élèves, collègues et voisins.

    A noter qu’elle a promis de céder ses droits d’auteure à l’APC de Biskra, laquelle pourra rééditer cette monographie pour une meilleure diffusion en Algérie. En plus du maire actuel de Biskra, Azzedine Slimani, trois autres anciens édiles de la reine des Ziban, Mohamed-Salah Guerfi, Selim Alloui et Louardi Zérari ont honoré le retour de Martine Dubois dans la ville de son enfance en l’accueillant à bras ouverts.                                                     

     

    Hafedh Moussaoui

    http://www.elwatan.com/regions/est/biskra/emouvant-retour-au-pays-pour-martine-dubois-25-04-2016-319498_131.php

                                                                      ============================

    Toujours en contact avec moi, notre Cher  Philippe  Maïques m’a adressé un message où il me met au courant de l’accueil qui a été réservé par  M. le maire de  Biskra à notre Chère Martine Fuchs, née :  DUBOIS . Il aimerait bien retourner à Biskra lui aussi , dit-il, mais il se demande s’il aurait le même accueil.

                                                                                                                                                     27/04/2016 


                                                                                                        LE VESCERIEN

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :